TERRES-DE-CAUX > BREVES

EHPAD Bouic-Manoury

wallpaper.jpg

Suite aux mouvements des EHPAD, Jean-Marc Vasse, Maire de Terres-de-Caux et Président du Conseil d’Administration, a interpellé Agnès FIMIN LE BODO, Députée de la 7ème circonscription, membre de la commission des affaires sociales ayant établi un rapport d’information sur la mise en application de la loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement, sur la situation difficile que vivent les personnels des EHPAD et en particulier celui de l’EHPAD Bouic-Manoury. Il a attiré son attention sur le fait qu’il s’agit du premier établissement normand à se voir décerner le label « Humanitude » et à rejoindre ainsi les treize autres sur le plan national.

Jean-Marc Vasse l’a informée que l’établissement était pris par une érosion de ses moyens et que toutes ces difficultés étaient vécues par le personnel comme une injonction paradoxale. Il a également fait état de la réflexion éthique mise en place depuis plus d’un an autour d’Emmanuel HIRSCH, Professeur d’éthique médicale à Paris-Saclay. Connaissant son attachement à la question, il l’a invitée à venir constater la réalité de ce que vivent les personnels et les résidents et lui a présentée la motion de l’Espace Ethique du Grand Age, prise dans sa séance du vendredi 2 février 2018 (motion disponible sur demande).

Extrait de la motion : « Qu’en est-il du bien commun et du vivre ensemble, dès lors que l’on discute avec parcimonie, et une telle négligence ce que des professionnels engagés, dans le contexte souvent le plus délicat de l’accompagnement, revendiquent pour l’autre. Cet autre que notre société semble ne plus reconnaitre dans ses droit fondamentaux au point de ne pas considérer comme un devoir et une urgence politique, ne plus lui permettre de vivre, dans les conditions les meilleures, son séjour en EHPAD. »