TERRES-DE-CAUX > ACTUALITES

Inauguration MAM «A cloche pied»

Inauguration MAM.JPG

La Maison d’Assistantes Maternelles « A CLOCHE PIED » a été inaugurée, ce samedi 29 septembre 2018, en présence de Jean-Marc VASSE, Maire de Terres-de-Caux, Sophie COUSIN, Vice-Présidente du CCAS de Terres de Caux, Bruno DELACROIX, Maire délégué de Fauville-en-Caux et les familles venues nombreuses pour l’occasion.

La MAM « A CLOCHE PIED » c’est le projet de trois assistantes maternelles : Angèle FLEURY, Emeline BUREL et Angélique PILLET. Toutes ont des parcours professionnels liés à la petite enfance ou à la santé en qualité d’aide-soignante, ou de directrice de centre d’accueil et de loisirs.

IMG_1565.JPG

Les assistantes maternelles ont tout d’abord rappelé les différentes étapes de la création de la MAM, avec la rédaction d’un projet pédagogique qu’elles ont présenté aux élus puis, qui a été validé par le Département en mars 2017. La MAM, qui est une association de loi 1901, a pu donc être créée le 6 mai 2017. L’étape suivante a consisté à trouver un local adapté pour l’activité. Après de multiples visites, elles ont finalement choisi de s’installer au 135 bis rue de l’ancienne église, à Fauville-en-Caux. S’en sont suivis les travaux d’aménagement et la validation de la puéricultrice du Département de la Seine-Maritime.

La MAM a pu ouvrir ses portes le 7 mai 2018 et accueille aujourd’hui 16 enfants, âgés de 2 mois et demi à 6 ans, du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30.

L’équipe de la MAM a adressé ses remerciements  aux partenaires du projet : « Nous tenons à remercier les  élus, le Département de la Seine-Maritime, la Caisse d’Allocations Familiales, le RAM, le CCAS et le propriétaire du local, pour leur soutien, et bien entendu les familles présentes aujourd’hui ».

Jean-Marc VASSE, Maire de Terres-de-Caux, après avoir excusé Cécile SINEAU-PATRY, Vice-Présidente du Département de la Seine-Maritime, a félicité l’équipe et déclaré : " Nous en avions rêvé,  vous l'avez fait !". En effet, la MAM constitue un maillon intermédiaire entre l’offre de services proposée par les assistantes maternelles à domicile et la crèche « Comme 3 pommes… ».  Il a également rappelé que le  CCAS de  Terres -de- Caux a accepté de soutenir ce projet essentiellement pour trois raisons : « Tout d’abord, nous avons été impressionnés par votre motivation puis par votre complémentarité professionnelle. Enfin votre expertise a permis d’identifier et de répondre aux besoins des familles qui viennent s’installer sur notre territoire, attractif de par sa situation géographique. »

Après avoir coupé le ruban, tous ont été invités à visiter les lieux puis à partager le verre de l’amitié.