TERRES-DE-CAUX > ACTUALITES

Le cinéma itinérant présenté au ministre de la culture

IMG_2666.JPG

Le jeudi 7 mars 2019, Monsieur Franck RIESTER, Ministre de la Culture, a inauguré le nouveau complexe de Noé Cinémas à Yvetot. A cette occasion, Jean-Marc VASSE, Président de la Société Publique Locale  CinéSeine lui a présenté le circuit itinérant de cinéma.

La Société Publique Locale « Ciné Seine », créée en 2017, regroupe aujourd’hui 12 communes.

IMG_2687.JPG

Les administrateurs de la SPL CinéSeine sont très heureux, aujourd’hui, de pouvoir présenter le circuit de cinéma itinérant qu’elles ont constitué à Franck RIESTER, Ministre de la Culture, Sous la forme d’une Société publique locale, il s’agit d’une première en France qui connait un succès, au-delà des attentes.

En janvier 2018, Jean-Marc VASSE, Président de la SPL CinéSeine et Maire de Terres-de-Caux, et ses six collègues Maires des communes de Blangy-sur-Bresle, Clères, Duclair, Etretat, Saint-Saëns et de la Communauté de Communes Caux Estuaire organisaient la séance inaugurale du Circuit itinérant de Ciné Seine.

IMG_2637.JPG

En effet, faisant suite à la disparition de l’association « Ciné pour tous » qui pendant 20 ans a assuré la diffusion sur le circuit, et après s’être regroupées au sein de l’association de préfiguration CINE 276, en 2013, les collectivités avaient décidé de se doter de la personnalité juridique sous la forme d’une Société Publique Locale, au nom de « CinéSeine », en mars 2017. Ce choix, une première en France pour la gestion d’un circuit itinérant, permet d’exploiter un service public, à caractère industriel et commercial comme le cinéma, en toute transparence juridique et financière pour les collectivités actionnaires de la SPL. La Société, conformément aux règles de la commande publique, avait lancé une consultation de délégation de service public pour retenir un exploitant de cinéma. C’est la société normande « Noé Cinémas » qui avait été retenue pour assurer l’accueil des spectateurs, la gestion de la billetterie et l’encaissement des recettes des entrées moyennant une rétribution forfaitaire allouée par la SPL à chaque séquence de diffusion, avec un minimum de 140 séquences par an.

La SPL Ciné Seine dispose aujourd’hui de deux projecteurs numériques pour lesquels elle a bénéficié d’un soutien financier de la Région Normandie, du Département de la Seine-Maritime ainsi que de la réserve parlementaire de Catherine Morin-Desailly, Sénatrice de Seine-Maritime.

Forte de son succès après une première année d’exploitation, la Société Publique Locale « Ciné Seine »  accueille cinq nouvelles communes pour élargir son circuit, notamment dans le département de l’Eure.

Dès les premières séances de cinéma, le public a répondu présent dans les salles du circuit. Au cours de cette première année d’exercice, « Ciné Seine » a connu un succès au-delà des attentes puisque ce sont 12 946 spectateurs qui ont fréquenté les salles de cinéma du circuit avec 270 séances, soit une moyenne de 48 spectateurs par séance. A noter même que lors de la diffusion de certains films comme « La Chti’te Famille » en avril 2018, la salle de la Rotonde de Terres de Caux, par exemple a fait salle comble et a même dû refuser une quarantaine de spectateurs. Avec un prix moyen du billet à 4,32€ la place, le cinéma reste un service de proximité, et accessible pour tous.

En 2019, le succès se confirme avec la demande de cinq communes : Bourg-Achard, Buchy, Cormeilles, Goderville et Houppeville. En avril prochain, la SPL comptera  donc douze communes actionnaires et son capital social sera porté à 75 500€.  Pour Jean-Marc VASSE « C’est la preuve que le cinéma de proximité est le « prim access » de la culture en milieu rural. C’est très encourageant »