TERRES-DE-CAUX > ACTUALITES

Accueil des Caussinards

Caussinards.JPG

Dans le cadre du Jumelage entre les communes de Terres-de-Caux et de Caux, Nizas et Adissan, dans l’Hérault  Jean-Marc VASSE, Maire de Terres-de-Caux, accompagné de ses collègues, Maires délégués, Bruno DELACROIX, Gilbert LACHEVRE et Joëlle LAVENU a accueilli une délégation composée de Conseillers municipaux de Caux, d’Adissan et de Roujan et les deux présidents des associations de Jumelage, Gilles DRU et Jean-Charles DESPLAN.

Caussinards 2.JPG

Cette rencontre a permis  à Jean-Marc VASSE de présenter la commune nouvelle de Terres-de-Caux avec tout d’abord la projection d’un film retraçant la genèse du projet et sa mise en œuvre.

Puis, les Maires délégués présents ont pu témoigner de leur expérience et expliquer

Leur choix de s’unir et de créer une commune nouvelle, au 1er janvier 2017. En premier lieu, ils ont rappelé que le projet s’était construit autour de l’école avec des objectifs qui consistaient à mutualiser les  forces en regroupant tous les moyens humains, matériels et financiers des sept communes. La commune nouvelle leur a ainsi permis de maintenir un service public de proximité adapté aux besoins des habitants et un niveau de dépense publique soutenable, tout en conservant l’identité de chaque commune.

Pour conclure, Jean-Marc VASSE a ajouté : « La commune nouvelle n’est pas une commune ordinaire mais une commune singulièrement plurielle qui doit trouver ses modalités de fonctionnement.»

La rencontre s’est achevée autour du verre de l’amitié, un moment de convivialité au cours duquel les élus de Terres-de-Caux ont reçu,  un coffret de vins de Caux et un livre sur la guerre 1914-1918. L’occasion pour Jean-Marc VASSE de rappeler que la commune avait également commémoré le centenaire de la Grande Guerre, souhaitant mettre ainsi en lumière les 102 soldats de Terres-de-Caux, morts pour la France.

Tous se sont retrouvés le dimanche 16 juin 2019 pour assister à la  grande parade de l’Armada, en bord de seine. Un spectacle exceptionnel, très apprécié par les caussinards et les caussiterriens.